Quelles solutions pour financer son Bilan de Compétences ?


Quelles solutions pour financer son Bilan de Compétences ?

Le Bilan de compétences est un outil qui permet de réfléchir de façon approfondie sur le parcours professionnel. Il s’avère particulièrement intéressant pour toute personne qui veut faire un point sur sa carrière professionnelle ou qui envisage un changement professionnel.

Dans le cadre du bilan de compétences, le bénéficiaire analyse, grâce au suivi d’un conseiller, ses compétences professionnelles et personnelles ainsi que ses aptitudes et motivations. Le bilan se conclut par l’élaboration et la rédaction d’une stratégie professionnelle à mettre en œuvre.

Il se déroule sous forme d’entretiens individuels d’une durée de 16h 24h réparties sur deux mois. Il peut être à l’initiative du salarié ou de l’employeur en accord avec le salarié. Cependant, le dispositif est également disponible aux demandeurs d’emploi.

Le bilan de compétences n’est pas gratuit mais il peut être pris en charge financièrement jusqu’à 100%. Toutefois, les conditions de financement varient selon votre statut.

Financer le bilan de compétences par le biais de l’entreprise

Le financement par le Plan de Formation : si vous êtes salarié, sachez que vous pouvez vous faire financer le bilan dans le cadre du plan de formation de votre compagnie. Généralement c’est l’employeur qui prend l’initiative, en accord avec le bénéficiaire. L’accord du salarié est matérialisé par la signature d’une convention tripartite entre l’employeur, le salarié et l’organisme prestataire.

En tant que salarié vous devez remplir certaines conditions pour être éligible : les salariés en CDI doivent justifier 5 ans d’activité professionnelle dont 12 mois dans leur entreprise actuelle.

Les salariés en CDD doivent justifier 24 mois d’activité salariée dont 4 mois de CDD dans les 12 derniers mois.

Les salariés intérimaires doivent justifier une ancienneté de 5 ans, consécutifs ou non, en tant que salarié.

Vous pouvez aussi financer votre bilan de compétences en prenant un “congé de bilan de compétences”. C’est-à-dire que la rémunération sera maintenue si le bilan se déroule pendant les horaires de travail. Cette alternative se fait à l’initiative du salarié.

Financer le bilan via votre compte personnel de formation

Quoique vous soyez salarié ou demandeur d’emploi, vous pouvez également choisir de mobilier vos heures CPF (Compte personnel de formation) pour faire un bilan de compétences.

Tout salarié à temps plein cumule chaque année 24 heures de formation. Ainsi, ces heures pourraient être utilisées à tout moment pour financer un bilan de compétences. Dans ce cas, le salarié peut décider de ne pas informer l’employeur et le faire en dehors de son temps de travail.

Financer le bilan de compétences avec un organisme paritaire

Dans le cas d’un bilan de compétences effectué au titre de congé de bilan de compétences, différents organismes pourraient prendre en charge le financement. Entre autres les OPACIF (Organismes Paritaires au titre du Congé Individuel de Formation) dont le réseau des Fongecif, Uniformation, Afdas, Unagecif et Fafsea prennent en charge le coût de la prestation délivrée par le centre.

Ces organismes pourront prendre en charge une partie ou la totalité du coût (à hauteur de 24h de prestation maximum).

Financer le bilan de compétences grâce à Pôle Emploi

Le Bilan de Compétences Approfondies (BCA) est un dispositif proposé et géré par Pôle Emploi. En effet, sur prescription de votre conseiller Pôle emploi, vous pouvez bénéficier de cette prestation qui sera prise en charge via l’AIF (Aide Individuelle à la Formation).


GRETA
12 juin 2019 - 12 juin 2030
GRETA référent : GRETA GARD