Reconversion professionnelle à 40 ans : est-ce un choix judicieux ?


Reconversion professionnelle à 40 ans : est-ce un choix judicieux ?

La reconversion professionnelle est avant tout une introspection. A 40 ans, on se dit qu’on a déjà bien vécu et que notre carrière est derrière nous. C’est une erreur, car il n’y a pas d’âge pour tout recommencer. Surtout pas à 40 ans : quand on y pense, la retraite est encore loin !

Pourquoi se reconvertir ?

Si vous n’êtes pas satisfait(e) dans votre quotidien professionnel, vous avez tout intérêt à miser sur une reconversion. Le travail n’est pas seulement une source de revenus : c’est un service rendu à la société qui mérite salaire. A vous de choisir le service que vous allez rendre aux autres…

Pourquoi 40 ans c’est un peu l’âge idéal pour se reconvertir ? Parce que vous avez emmagasiné de l’expérience, des désillusions et des déceptions. Vous savez désormais ce que vous ne voulez pas, ce que vous n’aimez pas et - par défaut - ce qui vous conviendrait mieux. Peut-être vous faut-il un métier manuel… peut-être que le télétravail vous permettrait de renouer avec la vie de famille que vous aimez tant. Peut-être que vous avez besoin d’une bonne dose de créativité et d’entrepreneuriat au quotidien.

Les avantages de la reconversion en résumé :

  • Rompre avec un métier qui n’est pas fait pour nous…
  • Apprendre à nouveau
  • Oser, prendre des risques et vivre une aventure
  • Rencontrer de nouvelles personnes
  • Gonfler sa confiance en soi
  • Exercer un métier passion et gratifiant

Plus jeune, vous avez peut-être subi vos études. La reconversion va vous permettre de redécouvrir les joies de l’apprentissage. Et cette fois-ci, vous choisissez vous-mêmes vos études ! Se reconvertir, c’est choisir et s’affirmer.

La reconversion : pourquoi fait-elle peur ?

Se reconvertir, c’est se mettre en difficulté. La reconversion fait peur car elle signifie que vous ne serez plus expert dans votre domaine. Peut-être allez-vous devoir renoncer à votre salaire confortable. Vous allez sûrement douter : est-ce que j’ai choisi la bonne formation ? Est-ce que je ne vais pas gâcher ma carrière ? Est-ce que je retrouverai du travail ?

La reconversion vous plonge dans l’incertitude… d’autant que la reconversion concerne souvent des métiers passion (artisanat, entrepreneuriat, art…). Autant de métiers où la rémunération n’est pas fixe et assurée. On a alors l’impression de perdre en confort et en sécurité… et c’est précisément ce qui plaît dans la reconversion, une fois le premier pas franchi. Tous les témoignages se rejoignent.

Le rôle de la formation professionnelle

La formation professionnelle a trois fonctions principales :

  1. Vous former à votre nouveau métier : vous allez acquérir les compétences et les bonnes pratiques du secteur.
  2. Vous confronter à votre nouveau métier : vous allez découvrir très vite la réalité du métier et donc savoir si vous avez fait le bon choix.
  3. Vous préparer à entrer sur le marché du travail : les formations professionnelles sont des tremplins vers l’emploi. Elles sécurisent votre reconversion.

Aujourd’hui, il existe des centaines de formations diplômantes ou certifiantes, reconnues à l’échelle nationale ou européenne.

Un métier plus en accord avec soi-même…

Les reconversions réussies permettent à chacun de se recentrer sur soi et de trouver son épanouissement. Qu’il s’agisse d’un métier manuel, d’un cadre de vie naturel, d’une création d’entreprise ou d’une expérience à l’étranger, la reconversion suppose un vrai choix de vie.

Contactez-nous pour parler de votre reconversion professionnelle.


GRETA
11 juillet 2019 - 11 juillet 2030
GRETA référent : GRETA GARD